La dimension humaine de la formation en vue du Sacerdoce

Considérée comme « "la base nécessaire et dynamique" de toute la vie presbytérale », « la formation humaine du prêtre revêt une importance particulière en raison de sa relation aux destinataires de sa mission. En effet, pour que son ministère soit humainement plus crédible et plus acceptable, il faut que le prêtre modèle sa personnalité humaine de façon à en faire un "pont" et non un obstacle pour les autres dans la rencontre avec Jésus Christ Rédempteur de l'homme ».

Conformément à cet appel et en tenant compte de la grande diversité des séminaristes formés au Séminaire, on essaie de donner une place privilégiée à la vie communautaire et au respect que cela exige. Chaque année, le thème proposé tourne autour de l’importance de cette vie commune. Pour ce faire, des activités sont organisées ; elles peuvent être journalières ou hebdomadaires. Tous les séminaristes sont conviés à y participer et les répartitions se font généralement par groupe d’activités (au nombre de cinq). Chaque groupe d’activité est dirigé par un « chef » qui anime les membres à la réalisation de la tâche qui incombe.

Au Séminaire, les organisations sportives servent aussi à tisser ce lien communautaire. Il y a à notre disposition des terrains de foot, de basket et de volley-ball. Ceux qui ne peuvent pas pratiquer aux jeux collectifs pour une raison particulière peuvent aussi pratiquer à d’autres jeux (ping-pong, pétanque…). Les jeux se font généralement après le repas de midi jusqu’à 14 heures trente. Des matches entre les séminaristes sont organisés chaque semestre (par promotion ou par groupe).